Apprendre à tenir un médiator pour jouer de la guitare – Débutant

Savoir tenir un médiator est une compétence essentielle dont vous avez besoin avant de commencer à jouer de la guitare sèche ou électrique, mais saviez-vous qu’il existe de multiples styles qui vous permettra de jouer différemment ?
Si vous savez déjà comment jouer de la guitare, alors vous savez ce qu’est un médiator. Ces petits accessoires vous permettent de mieux contrôler votre instrument afin que vous puissiez développer votre style de jeu.

LES MEDIATORS SONT-ILS NÉCESSAIRES ?

De nombreuses personnes qui débutent à la guitare se demandent si un médiator est vraiment nécessaire pour jouer, et la réponse courte est non. Si vous regardez bien les guitaristes du monde entier, vous verrez que certains d’entre eux utilisent des médiators tandis que d’autres utilisent leurs doigts.
Une chose qui est cohérente avec tous ces joueurs est qu’ils ont chacun un style de jeu unique, et ce style peut nécessiter l’utilisation d’un médiator parfois ou tout le temps.

Il existe de nombreuses façons de jouer de la guitare et plusieurs variantes de picking. Lorsque vous commencez, il est préférable de moins vous soucier de la façon dont vous utilisez le médiator et de travailler à votre manière en améliorant votre façon de jouer de la guitare pour vous encourager à développer votre propre style.

Il existe quelques approches du picking :

  • Fingerpicking
  • Flatpicking
  • Hybrid picking

Pour rappel : Le picking est une technique de jeu utilisée à la guitare. C’est une technique de jeu qui consiste à gratter les cordes avec les doigts (finger).
Elle est très utilisée dans la musique country comme pour le blues.
Elle fut inventée au début du XXᵉ siècle aux États-Unis, dans les États du vieux Sud, notamment dans les Appalaches.

Il est important de noter que même s’il y a des moments où ne pas utiliser de médiator est beaucoup plus naturel, il y a aussi des choses que vous ne pouvez faire que sur une guitare en utilisant un médiator.
Ceux qui utilisent un médiator portent le nom de « flatpickers », et ceux qui n’utilisent pas de médiator sont appelés « fingerpickers ».
Une technique de sélection hybride utilise le flatpicking et d’autres méthodes de fingerpicking et peut également inclure une section de pouce.

DEUX APPROCHES DE BASE

Le flatpicking et le fingerpicking sont les deux principales façons de jouer de la guitare et le médiator que vous utiliserez est moins communément appelé « plectre ».
Les plectres sont disponibles dans une variété d’épaisseurs et de types pour modifier le son de votre guitare pendant que vous jouez, et vous permettent de jouer des notes en succession rapide qui pourrait autrement être impossible du bout des doigts.

Les flatpickers peuvent utiliser un médiator classique ou un thumbpick pour les aider à jouer différentes notes.
L’augmentation de la dextérité permet une variation plus importante des notes qu’un musicien peut jouer, et elle peut également vous permettre de produire des sons qui ne sont pas faciles à réaliser en utilisant uniquement vos doigts.

HYBRID PICKING

Le picking hybride est utile pour créer un accord en combinaison avec la main de frettage. Lorsque vous tenez votre médiator dans la main qui joue, vous pouvez l’utiliser pour gratter la note basse tout en utilisant vos doigts pour les autres notes, le cas échéant.

L’apprentissage du picking hybride demande un peu d’entraînement, mais c’est une méthode utile pour créer des accords plus complexes et pour ajouter une touche particulière à votre style de jeu. Vous devrez probablement patience avec votre petit doigt pour qu’il fonctionne bien avec cette méthode.
Cette méthode, mais une fois que vous aurez entraîné ce doigt, vous aurez une plus grande dextérité qui vous sera utile dans de nombreuses situations.

UNE NOTE SUR LE FLATPICKING

L’avantage principal du flatpicking est que vous gagnez en dextérité tout en changeant la tonalité de la note et le volume global produit.
Pour de nombreux guitaristes, ce sont des résultats souhaitables, et un médiator leur permet de jouer des notes ou des arpèges de manière fiable.

Cependant, il y a une raison de ne pas utiliser de médiator, et cette raison c’est qu’il peut être plus facile de jouer des accords spécifiques ou des notes en même temps. L’abandon du médiator vous permet également de jouer plusieurs parties comme la mélodie d’une chanson et la ligne de basse simultanément pour un son plus cohérent.

COMMENT TENIR VOTRE MÉDIATOR

Il existe des opinions tranchées sur la façon de tenir un médiator, mais la plupart du temps, vous pouvez vous fier à votre intuition pour commencer et ajuster votre prise au fur et à mesure.
Ceci étant dit, il est souvent préférable d’avoir une idée des nombreuses façons dont un médiator peut s’adapter à votre main afin de pouvoir décider à l’avance de ce qui conviendra le mieux à la musique que vous vous apprêtez à jouer.

Médiators pour guitares électriques ou sèches

DEUX OU TROIS DOIGTS

La façon la plus courante de tenir un médiator est de le faire avec deux doigts : le pointeur et le pouce.
La partie plate du pouce touche le médiator tandis que l’index est positionné de l’autre côté comme si vous essayiez de pincer le médiator lui-même. L’extrémité du médiator est perpendiculaire au côté de votre pouce, mais peut se pencher plus vers le bout de votre pouce pour un jeu rapide.
On peut aussi utiliser trois doigts de la même manière, le majeur, offrant une certaine stabilité. Cette position diminue votre capacité à manœuvrer votre médiator avec précision et n’est pas fortement recommandée.
Cependant, elle offre plus de stabilité que l’utilisation de deux doigts.
Elle est utilisée par certains guitaristes célèbres comme Eddie Van Halen.

TORSION VERS LE HAUT OU VERS LE BAS

Tordre le médiator par rapport à la corde est un moyen de diminuer la résistance entre la corde et le médiator, ce qui, en théorie, rend la guitare est plus « confortable » à jouer. En tenant le médiator vrillé vers le haut ou vers le bas il est plus facile de jouer des notes dans un sens ou dans l’autre.

FLAT

De nombreux artistes de country et de bluegrass utilisent le médiator sans l’incliner dans un sens ou dans l’autre par rapport à la corde ce qui est appelé « flat ».
Cette technique est difficile à utiliser, mais elle permet d’obtenir des sons clairement définis avec un bon volume pour les genres musicaux comme le jazz, la country et le bluegrass.

INCLINÉ VERS LE HAUT OU LE BAS

L’inclinaison du médiator est une technique plus élaborée, mais elle facilite de se lancer dans le « sweep picking » ou le « economy picking » lorsque la musique l’exige.
Certains musiciens alternent la façon dont ils inclinent leur médiator, afin de faciliter le balayage des cordes dans une direction donnée.

SURVEILLEZ VOTRE TENUE DU MEDIATOR

La façon dont vous tenez votre médiator détermine les techniques qui seront les plus faciles à utiliser lorsque vous jouerez.
Cela a également un impact sur vos capacités de « stumming ». Une prise ferme permet de jouer des groupes de notes précis, tandis que les poignées lâches favorisent le balayage, le « sweep picking ». De nombreux joueurs alternent leur prise pour obtenir différents sons et notes, ce qui ne s’acquiert qu’avec la pratique.

L’IMPORTANCE DE TENIR CORRECTEMENT SON MÉDIATOR

La façon dont vous tenez votre médiator peut vous aider à améliorer votre jeu et votre son global.
Tout d’abord, la façon dont vous tenez le médiator peut influencer la sensation de l’instrument et la façon dont vous vous connectez à lui lorsque vous jouez.

Votre méthode pour le maintien du médiator aura également un impact sur votre technique et votre position physique pendant que vous jouez.
Si vous avez du mal à maintenir la guitare en place, optez pour une guitare adaptée aux petites mains.

Lorsque vous développez votre technique préférée pour jouer de la guitare, il est nécessaire de disposer de plusieurs options pour tenir le médiator, afin de pouvoir en essayer quelques-unes jusqu’à ce que vous trouviez celle qui vous convient le mieux. Les joueurs qui apprennent différents types de musique ont tendance à tenir leur médiator de façon manière spécifique, mais les préférences des guitaristes varient quelque peu.
La façon dont vous tenez le médiator modifie également la tonalité de la note.
Vous pouvez le constater par vous-même en jouant la même note et en tenant le médiator dans différentes positions.
Les guitares acoustiques sont particulièrement sensibles à la façon dont le médiator frappe la corde de différentes manières.
Vous remarquerez également des changements de volume en fonction de l’endroit où le médiator frappe la corde.

CONCLUSION

Bien qu’il existe de nombreuses manières de tenir un médiator, il n’y a pas de manière définitive de tenir un médiator qui fonctionne dans toutes les situations.
Il est bon d’avoir quelques positions différentes lorsque vous pratiquez afin d’expérimenter les positions qui fonctionnent le mieux.
Celles qui sont les plus efficaces et comment elles modifient la sonorité de votre jeu.

Si vous regardez des guitaristes accomplis jouer, vous verrez que beaucoup d’entre eux alternent la façon dont ils tiennent leur médiator et cela change plusieurs facteurs sur la façon dont la guitare sonne et comment est la sensation des cordes sous leurs mains.

Gardez à l’esprit que la prise à deux doigts est la manière la plus recommandée de tenir votre médiator.
Il est donc conseillé de commencer par là et d’évoluer au fur et à mesure de votre pratique.

 

Merci d'avoir lu cet article

Vous l'avez aimé ? Partagez-le sur vos réseaux.

Gratuit - Cours de Guitare en Vidéos pour Bien Débuter ! Plus que quelques heures Cliquez-ici pour récupérer vos Cours Gratuits